Articles in Category: Europe

Europe description

Serbie

serbie carte monplanvoyage

 

FORMALITES ADMINISTRATIVES
Pour les ressortissants français, la carte d'identité ou passeport en cours de validité. Pour un séjour de plus de 90 jours, un visa est demandé.

 

CLIMAT
C’est un climat continental modéré, avec des caractéristiques plus ou moins accusées en fonction de la localisation, du relief, de la présence ou non de rivières, de la végétation ou de l’urbanisation.
Le nord du pays possède un climat nettement continental, avec des hivers froids et des étés chauds et humides, tandis que le sud, plus près de la mer Adriatique, connaît des étés chauds et secs et des automnes et des hivers relativement froids, avec d’importantes chutes de neige.

 

DECALAGE HORAIRE
Pas de décalage horaire.

 

DEVISE
Le dinar serbe (RSD).

Les plus grandes banques du pays possèdent des distributeurs automatiques accessibles 24h/24.
Le change s’effectue principalement dans les bureaux de change (menjacnica), dont les taux varient peu. Ils comprennent la commission : celle-ci ne doit donc pas être ajoutée.
La carte bancaire est le meilleur moyen de paiement à l’étranger. Visa et MasterCard et sont acceptées par un grand nombre de magasins, d'hôtels et de restos.

 

LANGUE
SERBE

  

RELIGION
A majorité orthodoxe

  

SANTE
Aucun vaccin n’est nécessaire mais il est conseillé d'être à jour de ses vaccins universels (diphtérie, tétanos, polio, coqueluche, hépatite A et B).


L'équipement hospitalier et les services d'urgence étant de qualité moyenne, il est fortement recommander de souscrire une assurance rapatriement.
Dans le sud de la Serbie, il reste des zones qui n'ont pas encore été totalement déminées notamment aux abords de Preševo, Bujanovac et Medveđa. Donc ne vous éloignez pas des grands axes.
Le Kosovo et les régions frontalières nécessitent également une certaine prudence du fait de la subsistance de tensions ethniques. La région entière est instable et les choses risquent de ne pas s’améliorer tant que le statut définitif de la province n’est pas défini.

L’eau du robinet est a priori potable, mais beaucoup de visiteurs préfèrent s’en tenir à l’eau en bouteilles, surtout hors des grandes villes.

 

TRANSPORT
Le réseau ferroviaire est vétuste et il y a souvent des retards. Donc si vous ne disposez pas de beaucoup de temps éviter le train. La principale ligne est celle du Balkan Express qui traverse le pays en provenance de Budapest (Hongrie), via Subotica et Novi Sad, et en route vers Sofia (Bulgarie), via Belgrade et Niš.

Le bus est le meilleur moyen de transport. Les liaisons entre les principales villes serbes et avec les capitales des pays voisins sont fréquentes.

Concernant la voiture, le permis de conduire international est fortement recommandé et vous aurez besoin de la carte verte internationale si vous venez avec votre propre voiture. Sinon la location de voiture n'est pas chère mais vous avez un long périple depuis l'Europe de l'ouest.
Une seule autoroute traverse le pays, entre Novi Sad au nord et Niš au sud, via Belgrade. Elle est en bon état, mais payante (avec supplément pour les véhicules étrangers) et vous pouvez régler en euros.
Le reste du réseau routier est en mauvais état et dans le sud les routes sont très sinueuses. Evitez de conduire de nuit pour éviter les charrettes et autres véhicules en tout genre non éclairés.
Concernant la signalisation, les panneaux sont très peu visibles et il vous faudra déchiffrer l'alphabet cyrillique et serbe.
En ville, mieux vaut utiliser les parkings gardés pour éviter les vols.
Dans les villes, les transports en commun sont bien développés, pas chers et ils circulent à tout heure.

 

VIE PRATIQUE
Pas besoin d’adaptateurs.

Les magasins sont pour la plupart ouverts de 8h ou 9h à 20h en semaine, et de 8h à 15h le samedi.
Les musées d’État sont pour la plupart ouverts de 10h à 17h (excepté le lundi) et les moins fréquentés seulement de avril à octobre. Le dimanche, les horaires sont généralement réduits (9h à 14h) ; à l’inverse le jeudi est souvent ouvert en nocturne jusqu'à 20h.
Ils sont très accueillants, chaleureux et toujours prêt à aider. Ils tiennent à leur tradition et leur histoire et sont fier de le partager.

 

TELEPHONE
De la France vers la Serbie : 00 + 381 + indicatif de la ville + numéro local du correspondant.
De la Serbie vers la France : 00 + 33 + numéro du correspondant sans le 0 initial.

On trouve des cartes téléphoniques dans tous les kiosques et à la poste.

 

CUISINE
La cuisine serbe est un mélange de cuisine slave et continentale de tradition.

Le petit-déjeuner est en général copieux: café à la turque ou thé, pain, fromage, salami, saucisses, kaymak (crème de lait aigre), œufs. Les pâtisseries ou buregdjinitsi sont très fréquentés pour commander un ou deux burek, des sortes de chaussons (friands) fourrés de viande hachée aux oignons, parfois de champignons, de pommes ou de cerises aigres, de fromage (gibanitsa), d'épinards (zeljanitsa) ou de pommes de terre (krompirusa). Ils sont souvent consommés avec du yaourt, les burek.

Au restaurant, les menus sont pantagruéliques. Voici quelques spécialités:
Jambon, saucisses, poivrons (punjene paprike) et feuilles de vigne ou de chou farcis de viande hachée et de riz (sarma) sont servis en entrée.
En hiver, il y a les soupes aux légumes (corbe), dans lesquelles baignent agneau, poulet ou porc avec des haricots (pasulj), carotte, navets et lard. L’été, ce sont plutôt les salades vertes, de tomates, ou de chou. La sopska mêle tout cela à du fromage.

Barbecue et grillades sont à l'honneur. La viande de porc est la plus populaire, suivie de l’agneau et du chevreau. Dans les rues, saucisses, pljeskavitsa (burgers aux oignons), vechalitsa (viande fumée) et autres cevapchini (kebabs) sont consommés.

La musaka, le djuvetch (poivrons et tomates frits avec viande et oignons), le goulasch à la hongroise, les Wiener schnitzel à l’allemande, les aubergines farcies (punjene tikvitse), les épis de maïs grillés sont aussi populaires.
Les pommes de terre, la choucroute et la polenta (kacamak) viennent souvent en accompagnement.

Côté sucré, les pâtisseries tel que baklavas, halva, shtrudla (proches des strudels allemands), forêts noires, Île flottante (chnenokle), riz au lait, compotes et tufahije (pommes cuites aux noix) sont consommés.

L'alcool est beaucoup consommé en Serbie tel que la bière, le raki (eau-de-vie de fruits) et le vin, surtout du blanc venant de la vallée du Danube.
Ils boivent aussi du café à la turque en longueur de journée.

 

Inspirez-vous avec notre compte Instagram !

Sicile

sicile carte monplanvoyage

 

FORMALITES ADMINISTRATIVES
pas de contrôles aux frontières italiennes, car l'Italie fait partie de l'espace Schengen. Néanmoins, par précaution, carte d’identité en cours de validité ou passeport.

 

CLIMAT
Méditerranéen par excellence, le climat est (un peu) tempéré par l’influence marine.

Au printemps, la Sicile est toute verte et pleine de fleurs. Celles des orangers embaument alors sublimement l’air. En été, c’est le climat africain : pelé, végétation rase et desséchée. Il fait alors très chaud.

Les automnes sont doux, les hivers assez ensoleillés.

 

DECALAGE HORAIRE
Pas de décalage horaire.

 

DEVISE
L’euro (€).

La plupart des banques disposent d’un distributeur de billets en façade.

 

LANGUE
SICILIEN

 

RELIGION
A majorité catholique.

 

SANTE
Aucun vaccin n’est nécessaire mais il est conseillé d'être à jour de ses vaccins universels (diphtérie, tétanos, polio, coqueluche, hépatite A et B).

Pensez à vous procurer la carte européenne d'assurance maladie. Vous la recevrez sous quinze jours après en avoir fait la demande auprès de votre centre de sécurité sociale. Cette carte est personnelle, valable un an et fonctionne avec tous les pays membre de l'Union Européenne.

 

TRANSPORT
Le bus est généralement plus rapide et moins cher que le train. Il existe une compagnie officielle, l'AST (Azienda Siciliana Transporti), mais elle ne dessert pas toute l'île et ne fonctionne pas le dimanche sur certaines destinations.
Dans la plupart des villes petites et moyennes, ce sont souvent des bars ou autres commerces qui font office de billetterie, à moins qu'on achète les billets dans le bus, car il n'y a guère de gares routières (autostazione).

L’essentiel des trains en Italie est géré par cette compagnie Trenitalia, qui propose des remises intéressantes – quel que soit votre âge – pour voyager.

Toutes les îles siciliennes sont desservies par bateau, toute l’année, depuis les ports les plus proches. Beaucoup de liaisons sont assurées par les aliscafi (hydroglisseurs), peu adaptés au gros temps, ce qui implique de fréquents retards ou annulations à la mauvaise saison.

La voiture est incontestablement la meilleure façon de parcourir la Sicile. En effet, hormis les grands axes, les liaisons des transports en commun restent peu fréquentes et assez aléatoires.
Il est plus avantageux de réserver votre voiture depuis la France
Certains loueurs obligent à prendre une assurance supplémentaire si vous avez moins de 25 ans.
La compagnie exige toujours une empreinte de carte de paiement pour servir de caution
Attention, de plus en plus de loueurs refusent les cartes marquées « débit », même si elles font également office de carte de crédit.

Le réseau routier est en bon état en ce qui concerne les nationales (SS) et excellent pour les autoroutes.

Il est obligatoire de rouler feux de croisement allumés sur les autoroutes et le réseau national (hors des villes), jour et nuit, sous peine d'amende.
Ne jamais rien laisser en évidence dans une voiture.
Les signalisations servent plus de décoration et le klaxon est roi.
Réglementé presque partout, même dans les petites villes, le stationnement est le plus souvent payant (horodateurs, ou règlement auprès d’un préposé – OFFICIEL – au stationnement municipal) comme l’indiquent les lignes bleues. Il peut aussi être limité, et alors requérir l’usage d’un disque horodateur (disco orario), généralement fourni avec les voitures de location (sinon, achat possible dans les bureaux de tabac). Les lignes blanches indiquent, quant à elles, que le stationnement est gratuit.
À éviter autant que possible lors de votre séjour en Sicile, car ici plus encore que dans le reste du pays, les chauffeurs ne respectent aucun règlement.

 

VIE PRATIQUE
Pas besoin d’adaptateurs.

Ne vous étonnez pas de voir votre addition majorée du traditionnel pane e coperto (pain et couvert ; appliqué dans la majorité des restos).

La sieste (il pisolino) fait partie des traditions italiennes depuis l’Antiquité (particulièrement dans le sud du pays). L’été surtout, tout s’endort après le déjeuner. Les boutiques ferment, la circulation ralentit.

La passeggiata (la promenade). L’une des images les plus évocatrices est sans nul doute cette coutume venue du Sud. La passeggiata est le petit tour que font bras dessus, bras dessous les Italiens en fin de journée, juste avant le coucher du soleil. On entame sa petite promenade à pas lent.

 

TELEPHONE
De la France vers la Sicile : 00 + 39 + indicatif de la ville + numéro local du correspondant.
De la Sicile vers la France : 00 + 33 + numéro du correspondant sans le 0 initial.

Depuis 2017, un voyageur européen titulaire d’un forfait dans son pays d’origine peut utiliser son téléphone mobile au tarif national dans les 28 pays de l’Union européenne, sans craindre de voir flamber sa facture.

 

CUISINE
Réputée pour son raffinement, la cuisine sicilienne s'est développée en additionnant et mêlant les traditions culinaires des différents peuples qui se sont succédé en Sicile.

Les pâtes, comme la pasta con le sarde (aux sardines), ai ricci (aux oursins), ai masculini (tout petits anchois), con pesto di pistacchio e gamberi (pesto de pistache et crevettes), y occupent évidemment une place de choix.

En guise d'antipasti, on trouve aussi artichauts frits, capelli (sortes de crêpes), parmigiana (un gratin d'aubergine au parmesan), caponata (sorte de ratatouille aux câpres) et l'éternelle insalata di mare, qui fait souvent la part belle au poulpe et au céleri.

Les Siciliens mangent également du riz : les risotti aux crustacés et au poisson sont fameux, sans oublier les arancini, boulettes de riz farcies avec des légumes, de la viande ou du fromage.

Concernant les poissons, les Siciliens ne pouvaient ignorer le poisson et les fruits de mer. Cela va des sardines au thon et à l'incontournable espadon, très souvent préparé en involtini (rouleaux), sans oublier la langouste. Ils sont cuisinés panés, en papillote, farcis d'amandes, de pistaches, de pignons et de raisins secs, ou en soupe. Le couscous de poisson est souvent présent dans les menus de la côte ouest (Sicile africaine), mais également à Catane.

Les viandes sont souvent relevées de sauces piquantes. Goûtez à l'opulent farsumagru de veau farci et aux polpettoni (pains de viande) variés ; on mange aussi pas mal d'agneau (castrato) et de lapin.

Les fromages sont les mêmes que dans le reste de l'Italie du Sud : le provolone (un fromage de vache à pâti filée, que l'on reconaît à sa forme ovale), le caciocavallo (le « fromage à cheval », vendu par paires disposées à cheval sur un bâton de bois), la ricotta (fromage de brebis à pâte molle), le bocconcini (« petites bouchées » de mozzarella) et le pecorino (qui joue en Sicile le rôle du parmesan).

Pour les desserts, la pâte d’amandes (pasta di mandorla - frutta martorana en forme de fruits) y occupe une place de choix, de même que les agrumes confits.

Pâtisserie incontournable, la cassata traditionnelle se fait avec du pan di Spagna (sorte de génoise) découpé en disques, que l’on garnit de ricotta, de fruits confits, de chocolat, et que l’on recouvre ou non de glaçage.
Autre classique, les cannoli se présentent sous la forme de petits cylindres de pâte frite fourrés à la ricotta, au chocolat ou à la crème pâtissière.
Moins connus, les amaretti (macarons aux amandes), les sfinci à l’anis (sortes de beignets moelleux), le biancomangiare (une gelée au lait d’amandes), les agnelli pasquali et la ternello di Sicilia (nougat aux pistaches artisanal vendu sur les marchés).
Et puis il y a les gelati (glaces), un incontournable.

Pour les vins, les terres autour de l’Etna produisent des blancs secs au goût particulier, et des rouges minéraux aux relents de pinot noir tirés du cépage nerello mascalese.
Du côté de Palerme, Casteldaccia produit le corvo, qui accompagne parfaitement la viande
Dans le centre et le sud-est de la Sicile, vous trouverez les blancs de Donnafugata et les rouges cerasuolo et nero d’Avola, très puissants.

La bière locale, la Messina est aussi très appréciée.

Enfin le café à toute heure de la journée.

 

Inspirez-vous avec notre compte Instagram !

Suisse

suisse carte monplanvoyage

 

FORMALITES ADMINISTRATIVES
Pour les ressortissants français, passeport périmé depuis 5 ans maximum ou carte d'identité valide.

  

CLIMAT
Malgré sa superficie réduite, la Suisse présente un climat très varié selon les régions : la région du Tessin, au sud, bénéficie d’un climat de type méditerranéen, les autres jouissent plutôt d’un climat continental, soumis de plus aux différences d’altitude.
Les températures baissent très vite en montagne et les sommets de plus de 3000 mètres gardent leur neige toute l’année.
Selon les activités que vous souhaitez pratiquer, vous pourrez donc profiter de la Suisse en toutes saisons : ski dans les Alpes suisses de novembre à avril, randonnées pendant les mois d’été, ballades dans Genève et au bord du lac au printemps, visite des châteaux de l’Oberland à l’automne.

 

DECALAGE HORAIRE
Pas de décalage horaire.

 

DEVISE
La Franc suisse (CHF).

Ce ne sont certes pas les banques qui manquent en Suisse, mais elles ferment en général à 16h30, et les petits bureaux de change ne sont pas légion.

Les villes et villages sont équipés de distributeurs de billets automatiques qui acceptent l’essentiel des CB internationales. Et même si le paiement par CB dans les restaurants est très répandu, on vous conseille de vous munir de suffisamment de francs suisses.

 

LANGUE
ALLEMAND, FRANCAIS et ITALIEN.

 

RELIGION
Pas de religion d'état, il y a une liberté totale de culte.

  

SANTE
Aucun vaccin n’est nécessaire mais il est conseillé d'être à jour de ses vaccins universels (diphtérie, tétanos, polio, coqueluche, hépatite A et B).

Pensez à vous procurer la carte européenne d'assurance maladie. Vous la recevrez sous quinze jours après en avoir fait la demande auprès de votre centre de sécurité sociale. Cette carte est personnelle, valable un an et fonctionne avec tous les pays membre de l'Union Européenne.

 

TRANSPORT
Le réseau routier est excellent et parfaitement entretenu.
La vignette pour accéder au réseau autoroutier est valable du 1er décembre de l'année précédente au 31 janvier de l'année suivante. Elle doit être collée sur l'intérieur du pare-brise. On peut se la procurer en ligne, dans les stations-services, les bureaux de poste. Cette vignette ne vous sera pas facturée pour votre location de voiture.
Attention, les panneaux pour les autoroutes sont en vert et ceux pour les routes sont en bleu.

Concernant le stationnement, les zones bleues signifient qu'un disque de stationnement est obligatoire (certains offices de tourisme en proposent gratuitement), les zones jaunes sont réservées aux commerçants, à l'administration, les zones blanches signalent un stationnement gratuit mais, attention, un parcmètre collectif peut-être discrètement installé à l'autre bout de la rue.

Le réseau ferroviaire est bien développé et un train part au moins toutes les heures des principales gares de Suisse et dans toutes les directions. Ils sont très ponctuels avec un très grand confort mais les prix restent élevés.
Pour un trajet de plusieurs jours avec de longues distances, il est conseillé de prendre la Swiss card valable un an et vous obtiendrez 50% de réduction sur le prix du billet de train mais aussi sur ceux des bus, des bateaux des grands lacs et certaines remontées mécaniques. Les enfants de moins de 6 ans accompagnés par un parent voyagent gratuitement et à moitié prix jusqu'à 16 ans. Les enfants non accompagnés par un des parents bénéficient d'une réduction de 50% sur tous les titres de transport du Swiss Travel System.
Autre carte de réduction, le Swisspass permet une circulation gratuite sur tout le réseau ferroviaire Swiss Travel System, dans les trams et bus de villes et réductions conséquentes dans les trains de montagne et téléphériques.
Pour une durée de validité totale d'un mois, le Swiss Flexipass permet de voyager les jours que vous souhaitez sur le réseau du Swiss Travel System à prix réduit. Si vous voyagez à deux, chaque personne bénéficie d’une réduction de 15%.

Les bus dits cars postaux assurent le transport de la gare jusqu'au village le plus isolé. Ils circulent régulièrement par les cols alpestres dès que ces derniers sont ouverts à la circulation, de mi-juin à fin septembre.

D'autres transports tel que les trains à crémaillère, téléphériques, télécabines, funiculaires et télésièges donnent accès à un certain nombre de visites. Des réductions sont applicables avec la Swiss card.

 

VIE PRATIQUE
Pas besoin d’adaptateurs.

Les magasins ferment tôt vers 18h30 les jours de semaine, et 17h, voire 16h, le samedi et ils sont souvent fermés le lundi matin.

Les suisses sont très disciplinés et on leur propre sens de la propreté (ni un mégot ni un papier ne sera jeté par terre).
Ils sont aussi très ponctuels donc n'arrivez pas en retard au restaurant par exemple et la tenue correcte est exigée.
D'autre part, ils n'apprécient pas les familiarités, la courtoisie est de mise.

Il existe un pass valable pour tous les musées du pays. Vous pouvez vous le procurer dans tous les musées affiliés et dans certains offices du tourisme.
Les détenteurs de la carte Swiss Travel System et aussi des cartes de paiement MasterCard peuvent visiter tous les musées affiliés gratuitement.

 

TELEPHONE
De la France vers la Suisse : 00 + 41 + indicatif de la ville + numéro local du correspondant.
De la Suisse vers la France : 00 + 33 + numéro du correspondant sans le 0 initial.

Vous pouvez utiliser votre propre téléphone portable en Suisse avec l’option « International ». Renseignez-vous auprès de votre opérateur sur les conditions d’utilisation de votre portable en Suisse. La fin du roaming dans l’UE ne concerne pas la Suisse, mais certains opérateurs peuvent proposer des offres.

 

CUISINE
En Suisse selon les régions, la cuisine sera influencée soit par la cuisine française, soit par l'italienne soit par la germanique.

Voici une liste de quelques spécialités culinaires:
La fondue : fromage fondu servi dans un caquelon et qu'on déguste en l'enrobant autour d'un morceau de pain piqué au bout d'une fourchette.
La raclette : demi-meule de fromage traditionnellement fondue devant un feu de bois (ou devant un gril spécial), raclée avec un grand couteau plat et que l'on sert avec de petites pommes de terre (sans charcuterie).
La croûte au fromage : un morceau de pain rassis garni d'une bonne couche de fromage, avec incorporation de lait, de beurre, de farine et d'un peu de vin blanc, le tout fondu au four.
Les röstis : galette de pommes de terre râpées, dorées dans une poêle.
L'émincé à la zurichoise : émincé de veau et de rognon dans une sauce à la crème avec du vin blanc et des champignons.
Le papet vaudois : mélange de poireaux et de pommes de terre servi avec une saucisse aux choux.
La soupe à la farine (servie au carnaval de Bâle) : un roux brun avec de la farine grillée et des oignons coupés en rondelles.
La soupe du chalet : breuvage chaud avec des pommes de terre, des épinards, des fèves, des navets et des macaronis.
Le Bölletünne : tarte à l'oignon avec des lardons, de la crème acidulée, des œufs et du cumin.
La viande des Grisons ou du Valois : viande de boeuf maigre salée, épicée et séchée.
La potée valaisanne : potée de lard salé et fumé avec des raves, du chou, des poireaux et des pommes de terre.
La busecca : potage tessinois à base de tripes et de pesto (basilic).
Les malakoffs : beignets de gruyère salé.
La tourte de Zoug : génoise avec une crème au beurre et au kirsch.
La longeole : saucisse composée de viande de porc et de fenouil.
Le pain de poires : croustade farcie avec une pâte de poires cuites dans du vin rouge, des figues, des pruneaux secs, des dattes et un mélange d'amandes, de noix et de noisettes.

Côté sucré, le chocolat est un incontournable.

Côté vin, les vins blancs sont très bons tel que ceux issus du riesling, pinot gris, les vins rouges proviennent surtout du gamay, du pinot noir.
Les eaux sont excellentes et notamment une boisson gazeuse à base de lactosérum (le petit-lait).
Absinthe et eaux-de-vie sont aussi consommées mais avec parcimonie.

 

Inspirez-vous avec notre compte Instagram !

Séville

Séville, capitale de l’Andalousie vous émerveillera de part son architecture, ses petites places, sa gastronomie et ses traditions.
Tout d’abord, flânez dans le dédale de ruelles du vieux quartier de Santa Cruz, quartier du centre historique de Séville, et découvrez ses recoins cachés.

seville santa cruz espagne monplanvoyage

Puis allez voir Les Setas ou Metropol Parasol. Populairement connu comme les champignons de la place de l'incarnation, c est une structure en bois avec deux colonnes de béton qui hébergent les ascenseurs d'accès au mirador. D’en haut vous aurez un magnifique panorama de la ville.

seville las setas espagne monplanvoyage

Autre type d’architecture, la place d’Espagne. Elle constitue un ensemble architectural, entouré par le Parque de Marie Louise où vous pourrez vous détendre. Toutes les régions de l'Espagne sont représentées sur les murs, ainsi que des bustes d'illustres espagnols.

seville plaza espagne monplanvoyage

Un bâtiment historique à ne pas manquer est l’Hôtel Alfonso XIII. L'hôtel appartient à la ville de Séville. A défaut de ne pas pouvoir réserver une chambre, prendre une boisson dans le patio est une pure merveille.

seville hotel espagne monplanvoyage

Le flamenco ne se dissociant pas de la ville, allez au Musée del Baile Flamenco. Les expositions interactives présentent les origines et l'évolution du flamenco, couvrant les différents styles de musique et danse. La musique, les vidéos et les costumes exposés forment les meilleures collections que l’on puisse trouver en Espagne. Il y a également de nombreuses expositions et des ateliers autour de cette danse, tels que peintures, dessins et photographies.
Ne manquez pas non plus la maison de Pilate (Casa de Pilatos). Elle fut construite avec des mélanges de styles tels que le style Renaissance italien et le mudéjar espagnol, elle est considérée comme un prototype du palais andalou. La construction de ce palais orné de magnifiques mosaïques et de beaux jardins a commencé à la fin du XVe siècle.

seville casa espagne monplanvoyage

Enfin pour clôturer les visites de monuments, il faut faire ces 3 incontournables :
La cathédrale de Séville est connue sous le nom de Santa Maria de la Sede (sainte Marie du Siège). De par sa taille, elle est la plus grande cathédrale catholique dans le monde et la troisième église chrétienne après Saint Pierre à Rome et Saint-Paul à Londres.
La Giralda (girouette) est le clocher de la cathédrale, c'est l'un des plus grands joyaux du monde de l'art gothique, de la Renaissance et baroque. Vous aurez, une fois montée toutes les marches, une très belle vue sur Séville.

seville cathedrale espagne monplanvoyageseville giralda espagne monplanvoyage

L’Alcazar de Séville constitue l’un des monuments les plus emblématiques de la ville, du pays et de la culture méditerranéenne. Celui-ci témoigne, entre ses murs et ses jardins, de l’évolution historique de la ville pendant le dernier millénaire, en réunissant des styles allant de l’époque arabe jusqu’au XIXe siècle. Baladez-vous ensuite dans ses jardins magnifiques.

seville alcazar espagne monplanvoyageseville alcazar jardins espagne monplanvoyage

Séville ne serait rien sans ses tapas. Le rituel de tapear est l'une des traditions les plus importantes du sud de l'Espagne. Les gens apprécient de manger dans des lieux différents, et donc, vous ne pouvez pas rater cette occasion.
Vous ferez une dégustation de tapas dans le quartier de Triana, l'un des berceaux du flamenco.

seville tapas espagne monplanvoyage

Enfin pour terminer votre citybreak par une pause détente allez au hammam de Séville. C’est un lieu unique dans un ancien bain arabe restauré au XVIe siècle. Vous serez dans un environnement hors du temps où vous pourrez également profiter d’un salon de thé dans cette maison-palais.

seville hammam espagne monplanvoyage

 

Inspirez-vous avec notre compte Instagram !

Slovénie

slovenie carte monplanvoyage

 

FORMALITES ADMINISTRATIVES
Carte d'identité ou passeport valide pendant la durée du séjour.

 

CLIMAT
Trois types de climats se mélangent et alternent : alpin (au Nord), continental (à l’Est) et méditerranéen (à l’Ouest et au Sud).
Les hivers sont assez froids, mais sans excès (de - 4 à 5 °C). De novembre à mars, la neige tombe sur une grande partie du pays, mais peut aussi tomber sur les sommets alpins en mai ou même en juillet.
L'été, c'est sur le littoral adriatique que sont enregistrées les températures les plus élevées.
Les précipitations culminent en octobre, et un minimum en mars.
C'est de juin à fin septembre que vous bénéficierez ds meilleures conditions météorologiques.

 

DECALAGE HORAIRE
Pas de décalage horaire.

 

DEVISE
L’euro (€).

La plupart des magasins, restaurants, hôtels, agences de location de voitures et stations essence acceptent les cartes Eurocard-MasterCard et American Express. Il peut s'avérer plus difficile d'utiliser une carte Visa.

 

LANGUE
SLOVÈNE et ITALIEN. Un grand nombre de Slovènes parlent couramment ou comprennent très bien le serbo-croate. L’ANGLAIS est aussi très pratiqué.

  

RELIGION
A majorité catholique.

  

SANTE
Aucun vaccin n’est nécessaire mais il est conseillé d'être à jour de ses vaccins universels (diphtérie, tétanos, polio, coqueluche, hépatite A et B).

Pensez à vous procurer la carte européenne d'assurance maladie. Vous la recevrez sous quinze jours après en avoir fait la demande auprès de votre centre de sécurité sociale. Cette carte est personnelle, valable un an et fonctionne avec tous les pays membre de l'Union Européenne.


Le vaccin contre l'encéphalite à tiques est conseillé pour des séjours au printemps et/ou en forêt, et contre l'encéphalo-méningite.

 

TRANSPORT
La voiture est le moyen le plus pratique pour visiter la Slovénie. Le réseau routier est de bonne qualité. Les autoroutes relient Ljubljana à l’Autriche, à la Croatie et à la côte adriatique. Elles sont payantes mais bon marché.
Le permis de conduire national suffit.
Attention, il est difficile de stationner dans Ljubljana.
De nuit comme de jour, vous devez rouler avec les feux de croisement (codes) allumés. Par ailleurs, le passage au feu orange est passible d'une amende.
Toutes les voitures circulant sur les autoroutes et voies rapides slovènes (y compris sur le périphérique de Ljubljana) doivent coller une vignette automobile sur leur pare-brise.


Les trains régionaux sont très modernes et desservent régulièrement les grandes villes comme les petits villages. En revanche, du fait du relief accidenté, ils roulent souvent lentement.


À Ljubljana, la gare routière est juste à côté de la gare ferroviaire, ce qui permet de comparer rapidement les différentes possibilités de trajets. Les bus slovènes connectent très régulièrement tous les coins du pays à des prix très intéressants.


La Slovénie compte 4 ports de plaisance : Koper, Izola, Portoroz et Piran. Des lignes régulières mènent quotidiennement (en été du moins) en Croatie ou à Venise.

 

VIE PRATIQUE
Pas besoin d’adaptateurs.

Respecter la propreté dans les lieux publics.
Dans les lieux reculés, dire bonjour (dober dan) aux personnes que l'on croise.
Dans les lieux de culte, s'habiller décemment.
Ne traverser que sur les passages piétons et quand c'est vert pour vous.

 

TELEPHONE
De la France vers la Slovénie : 00 + 386 + indicatif de la ville + numéro local du correspondant.
De la Slovénie vers la France : 00 + 33 + numéro du correspondant sans le 0 initial.

Depuis 2017, un voyageur européen titulaire d’un forfait dans son pays d’origine peut utiliser son téléphone mobile au tarif national dans les 28 pays de l’Union européenne, sans craindre de voir flamber sa facture.

 

CUISINE
Quand les Slovènes sortent dans les restaurants, ils mangent principalement des pizzas (cuites au feu de bois et généralement très bonnes) ou des escalopes à la mode autrichienne.


Tout au long de l'année, y compris en plein été, les Slovènes commencent souvent leur repas par une soupe ou un potage, proposé dans la plupart des menus du jour au restaurant. Il s'agit en général de soupe au bœuf, mais on peut également vous servir un consommé de poule, une soupe aux légumes (proche du minestrone italien) ou une soupe aux champignons (parfois servie à l'intérieur d'un pain creusé).

Il y a aussi les plats principaux suivants :
Jota : soupe épaisse à base de chou, de haricots et d'orge, d'un goût proche du cassoulet.
Štruklji : pâtes farcies bouillies à l'eau et qui peuvent être au fromage blanc, aux épinards, à l'estragon...
Žganci : plat à base de gruau. Le plus connu est l'ajdovi žganci au sarrasin, servi avec des morceaux de graisse de porc !
Ocvrti sir : fromage frit.
Polenta : semoule à base de farine de maïs.
Kruhovi cmoki : boulettes à base de pain.
Žličniki : boules à base de pommes de terre et fourrées à différents fruits, bouillies, nappées de beurre fondu, de sucre ou de chapelure, et servies dans la soupe ou en accompagnement.
Mešana solata : salade mixte (salade verte, haricots rouges, chou blanc, betteraves et tomates), servie en accompagnement. On alterne entre le plat principal et la salade, et en famille, bien souvent, chacun se sert à coups de fourchette dans le saladier au centre de la table.
Žlikrofi : raviolis qui sont la spécialité d'Idrija, au nord de Ljubljana.
Gibier : chevreuil, cerfs, ours en saison ! Souvent préparés en sauce et accompagnés d’airelles.
Poissons d'eau douce.


Plats d’inspiration italienne : gnocchis, calamars au jambon et fromage ou à la sauce de Trieste (ailloli), pršut (équivalent du prosciutto italien).


Influence hongroise : bograč (goulasch), tunka (morceaux de porc salé, séchés, fumés, puis grillés et nappés de saindoux).


Influence autrichienne : dunajski zrezek (escalope viennoise).


Influence balkanique : burek (fourré géant au fromage ou à la viande), čevapčiči (rouleaux de viande de bœuf et de porc mélangés), pleskavica (même mélange de viande de bœuf et de porc, mais sous forme de steak haché, parfois fourré au fromage). Ces plats, que l'on trouve à travers toute l'ex-Yougoslavie, sont préparés pour les pique-niques et barbecues l'été.


Concernant les pâtisseries, il y a :
Potica : gâteau roulé aux noix, aux noisettes ou à l'estragon (pehtranova potica), considéré comme slovène par excellence.
Zavitek (sorte de chausson) aux pommes (jabolčni zavitek), au fromage (sirov zavitek) ou aux griottes (višnjev zavitek).
Gibanica : entre deux épaisseurs de pâte feuilletée, on a glissé des pommes, des noix, des graines de pavot, des raisins secs et de la skuta(caillebotte). Nappé de crème, ce gâteau de Prekmurje (à la frontière hongroise) est servi chaud
Palačinke : crêpes (servies par deux) nappées de chocolat, de confiture ou aux noix et accompagnées de crème fouettée.

La Slovénie est un pays viticole, et le vin vaut la peine d'être goûté.
Primorska (Ouest) : rouges et blancs. Le plus typique est le Teran. À base de raisin poussant sur des plateaux calcaires.
Podravje (Est) : surtout des blancs et quelques rouges. On trouve en particulier des vins doux et sucrés
Posavje et Dolenjska (Est et Sud-Est) : rouges et blancs. Le plus typique est le Cviček, un vin rouge presque rosé, très peu alcoolisé, et agréable à boire en été.


La bière est également très appréciée.


Vous pourrez goûter différentes eaux-de-vie (Žganje) : la šlivovica (à base de prune), la brinjevec (genièvre), la medica (miel).


Tradition du café (kava) à l'italienne, et excellent cappuccino avec une mousse légère.

 

Inspirez-vous avec notre compte Instagram !

Turquie

turquie carte monplanvoyage

 

FORMALITES ADMINISTRATIVES
Dispense de visa pour un séjour touristique ne dépassant pas 90 jours, sur une période de 180 jours, à compter du jour d’entrée en Turquie. Le séjour peut être continu ou fractionné.
Pour les ressortissants français, pour un séjour de plus de 90 jours, le visa est obligatoire.
La carte nationale d’identité suffit, mais mieux vaut être muni d’un passeport (tous deux valables au moins 180 jours après la date d’entrée sur le territoire turc).
Si vous entrez avec une carte d’identité, la douane vous remet un justificatif que vous devez conserver avec vous en permanence pour le présenter à la sortie du pays.

 

CLIMAT
En Turquie, il fait chaud en été. Istanbul connaît un été chaud et humide parfois des averses orageuses le soir. Côté mer Égée et Méditerranée, même climat qu'en Grèce, voire plus chaud sur la côte sud (35-40 °C en été).

Sur les plaines proches de la Syrie, c'est la fournaise en été donc à éviter.

L'Anatolie centrale a son propre climat, continental et semi-désertique. Cet immense plateau bénéficie d'un été chaud mais sain, avec des nuits fraîches. À l'est, la steppe fait place à de hauts pâturages, entourés de montagnes.

Autres zones de fraîcheur, les monts du Taurus au sud, les contreforts du Caucase et la chaîne pontique au nord.

L'hiver, le climat de la côte est doux et assez pluvieux. Istanbul offre à cette saison un petit crachin et quelques jours de neige. À l'intérieur, il fait froid. En Anatolie orientale, les hivers sont longs et rigoureux : les températures peuvent descendre jusqu'à - 30 °C et la neige peut tomber à partir d'octobre jusqu'en mai.

 

DECALAGE HORAIRE
Plus 1h à Istanbul.

 

DEVISE
La livre turque (TL)

Les euros en espèces se changent très facilement dans les bureaux de change, présents dans toutes les zones touristiques. Surtout, évitez de changer dans les hôtels, les taux pratiqués ne sont pas intéressants. Dans les aéroports, les taux sont également moins intéressants.
Les banques sont ouvertes du lundi au vendredi de 8h30 (ou 9h) à 12h, et de 13h30 à 17h, mais elles ne pratiquent plus le change après 16h30.

 

LANGUE
TURC et KURDE et beaucoup parle anglais.

 

RELIGION
A majorité musulmane avec majorité de sunnites.

  

SANTE
Il est recommandé de faire le vaccin contre l'hépatite A et la typhoïde et d'être à jour sur les vaccins universels.

Ne jamais boire l'eau du robinet donc proscrire les glaçons éviter les crudités et faire une chasse absolue à tout aliment qui aurait pu être congelé (pannes d'électricité fréquentes). Éviter aussi les moules fourrées au riz vendues dans des stands en plein air, surtout à Istanbul. En revanche, on peut manger sans problème des crustacées (langouste, crabe, etc.).
Dans les zones rurales reculées (en Anatolie surtout), il y a de nombreuses tiques donc utilisez un répulsif et faire une inspection quotidienne pour éviter tout développement de maladies transmises par les tiques (fièvre de Crimée-Congo).
Assurez-vous avant votre départ d'avoir une assurance rapatriement sanitaire.

Le ministère des Affaires étrangères déconseille formellement les abords immédiats des frontières avec la Syrie et l’Irak, ainsi que le département du Hatay, limitrophe de la Syrie.


TRANSPORT
Le bus est très développé en Turquie et très utilisé. Du coup, pour les trajets à grandes distances, mieux vaut réserver son billet dès que possible. Le service est assuré sur tout le territoire par des compagnies privées et les tarifs sont peu chers. Certains bus s'arrêtent quand on leur fait signe, s'il reste de la place. Pour les grandes distances, ils roulent souvent de nuit. Pour les trajets courts, on prend les dolmuş (minibus).
On prend les bus dans les gares routières (otogar) qui rassemblent les différentes compagnies. Dans la grande majorité des cas, ces otogar sont excentrés donc les compagnies ont un service de navettes avec le centre-ville.
Pour la côte ouest, au sud d'Izmir, prendre les compagnies Pamukkale ou Özkaymak ; pour la Cappadoce, prendre les compagnies Süha et Nevşehirliler. À l'ouest de l'axe Ankara-Adana, la compagnie Varan est très bien, plus chère que les autres, mais grand luxe. Très sérieuse aussi et moins chère : la compagnie Kâmil Koç.

Si vous n'êtes pas pressé, le train peut s'avérer utile. Il existe désormais un train à grande vitesse entre Ankara et Konya. Des lignes à grande vitesse, qui relieront Istanbul à la frontière bulgare et à Ankara, sont en cours de construction et en circulation pas avant 2016. Il existe des couchettes (kuşet) et des wagons-lits pour deux pour ceux qui ont les moyens, avec service de grande classe du temps de l’Orient-Express.
En haute saison, acheter vos billets à l'avance.

Les dolmuş, minibus collectifs, desservent les villes intra-muros mais aussi leurs environs. Ils ne partent que lorsqu'ils sont pleins. Le prix (en général affiché dans le véhicule à l'avant) et les itinéraires sont fixes. Sur le parcours, ils s'arrêtent n'importe où, sur demande. Ils circulent en général jusqu'à 18h-19h.

En ville, vous pouvez prendre le taxi et vérifier que le compteur est bien mis. Il n'y a pas de tarif jour et nuit.
L'avion peut être utilisé en vol intérieur pour gagner du temps avec les compagnies Onur Air, Atlas Jet, Sun Express ou Pegasus.

La voiture est la meilleure solution pour visiter le pays mais le carburant est plus cher qu'en France. Vérifiez bien les contrats d'assurance. Ils couvrent en général la voiture mais rarement les conducteurs ou de manière limitée. Les assurances optionnelles sont souvent proposées en plus donc regardez si vous n'êtes pas déjà couvert par ailleurs (par votre carte de paiement, par exemple) ou prenez une assurance rapatriement avant votre départ. Les grandes compagnies permettent de restituer le véhicule dans une ville différente de celle où on l'a pris mais avec un supplément (drop off). Si vous prévoyez d'emprunter l'autoroute, vérifiez que la voiture dispose d'une carte HGS kartı, utile pour régler les péages. Certaines grandes compagnies fournissent une carte créditée d'un petit montant qu'elles vous demandent de régler en sus de la facture de location du véhicule. D'autres compagnies équipent leur véhicule d'un OGS, un système de télépéage qui permet un passage automatique aux guichets ; vous payez alors le montant utilisé lorsque vous restituez la voiture.
Le réseau routier est correct et bien entretenue, la plupart des autoroutes sont payantes ainsi que les ponts qui enjambent le Bosphore à Istanbul.
Concernant la conduite, le marquage au sol est parfois inexistant et il est rare qu'on utilise le clignotant pour tourner. Donc soyez vigilant. Evitez de conduire de nuit car les bas côtés sont souvent utilisés par les charrettes, tracteurs, moutons...

 

VIE PRATIQUE
Il y a des prises européennes et dans les zones reculées, les pannes sont fréquentes.

Les magasins sont ouverts du lundi au samedi de 9h à 19h, sans interruption. Les petits commerces et boutiques des quartiers touristiques prolongent au moins jusqu'à la tombée de la nuit.

Les Turcs ont gardé un grand sens de la hiérarchie, du respect et de la politesse.
Ne vous étonnez pas de voir des hommes se tenir enlacés dans la rue, c'est une simple manifestation de camaraderie et d'amitié.
Si vous avez l'intention d'adresser un compliment, n'oubliez pas d'ajouter maşallah (« que Dieu protège »), car les Turcs sont superstitieux.
L'hospitalité turque n'est pas une légende et ils feront tout pour vous aider et vous rendre service.

 

TELEPHONE
De la France vers la Turquie : 00 + 90 + indicatif de la ville + numéro local du correspondant.
De la Turquie vers la France : 00 + 33 + numéro du correspondant sans le 0 initial.

Utilisation du portable avec l'option EUROPE. Pour d'autres, l'option INTERNATIONAL est utilisée. Pensez à contacter votre opérateur pour souscrire à l'option qui est gratuite.

 

CUISINE
La cuisine turque a des influences grecques, libanaises et iraniennes.

La soupe (çorba) en entrée est excellent notamment celle aux tripes.

Les hors d'oeuvre sont sous le nom de mezze. À côté des crevettes, du fromage, des haricots, goûtez le börek (feuilleté) au fromage ou à la viande hachée. La cacýk est une entrée à base de yaourt, de concombres râpés, d'huile d'olive et d'ail. Les dolma sont des bouchées farcies au riz, avec des épices, aux pignons de pin et aux raisins secs, et enrobées dans des feuilles de vigne.

Les légumes sont marinés ou cuits. Il y a les zeytin yağlılar (des mezze froids aux légumes). Sinon, l’imam bayıldı est un plat composé d’une demi-aubergine farcie d’oignons, de tomates et d’herbes, servi froid.
Le kumpir est une grosse pomme de terre cuite au four, dans sa peau, puis farcie de fromage, de beurre et de différentes crudités.

Le riz et le bulgur accompagnent en général les plats de résistance.

Consommez plutôt la viande en kebab, c'est-à-dire grillée. Elle est servie avec du pain matelassé et du piment. Par contre, le güveç est une sorte de ragoût avec des morceaux de moutons, de bœufs, de poulets ou de crevettes, qui a mijoté.

Dans les restos à poisson, il y en a de toute sorte tel que le thon, bar, maquereau mais aussi crustacés comme le homard, la crevette.

Très populaire, les pide qui sont des pizzas sans sauce tomate garnies de viandes, d'oignons ou fromages. Il y a aussi les gözleme, sorte de crêpe fourrée avec du fromage, des épinards ou de la viande hachée; les börek, une pâtisserie salée et fourrée avec du fromage, des épinards ou de la viande hachée; les poğaça, chaussons fourrés au fromage, à la viande, aux épinards, aux pommes de terre ou nature; les mantı, raviolis à la turque nappés de sauce au yaourt et à l'ail, au beurre fondu relevés d’épices et saupoudrés de menthe et le pain turc servi en épaisses tranches.

Ils ont aussi beaucoup de fromages.

Côté sucré, ils consomment beaucoup de fruits tel que pêches, abricots, figues, cerises et des pâtisseries comme les baklavas nature ou pâtisseries orientales.
Autres spécialités, les laitages tel que le sütlaç (riz au lait), le tavuk göðüsü, blanc de poulet sucré (comme un flan un peu filandreux), et le yaourt de Kanlýca qui se mange avec du miel ou de la confiture. Le vrai yaourt est plutôt utilisé dans les plats.

Pour les boissons, le café turc est un café avec du marc et le thé est la boisson nationale. Les jus de fruits frais sont excellents. Très populaire, l'ayran, boisson rafraîchissante à base de yaourt, d'eau et de sel.
La bière est souvent consommée en apéritif et il y a de bon vin issu de la région d'izmir et de toute la côte égéenne. Autre boisson nationale après le thé, le raký qui est une boisson anisée.

 

Inspirez-vous avec notre compte Instagram !

Sicile

Palerme est l’une des capitales mondiales de la streetfood. Il existe de nombreuses petites échoppes proposant panini (sandwich), pizzette, fritures, glaces, jus... Un enchantement pour les papilles !!
Il est rare de trouver fast food américain dans le centre-ville, le cuisine reste une nourriture locale sicilienne.

palerme rue etals food sicile monplanvoyage

Vous vous laisserez emporté dans la cacophonie odorante des quatre grands marchés de la ville : le Capo, le Ballaro, le Borgo Vecchio et la Vucciria.
A Ballaro, vous aurez un long défilé d'étals protégés du soleil ou de la pluie par des tentures de toile qui évoquent d'anciens souks avec des poissons entiers, régulièrement aspergés d'eau fraîche. Vous verrez des pyramides de fromages, des quartiers de viande sous la lumière théâtrale de néons improvisés. Entre ses étals, profitez d’une pause gourmande avec les produits du marché fraîchement préparés.

palerme marche ballaro street food sicile monplanvoyagepalerme marche poisson food sicile monplanvoyage

À la Vucciria, entre chapelles à fresques, palais décadents et inévitable linge aux balcons vous aurez les odeurs marines depuis le port et les fumets épicés des chaudrons mijotant au coin des ruelles. On mange debout avec les doigts. Vous y croquerez des pani ca'meusa, sorte de sandwich à base de viande, des arancines, boulettes de riz fourrées d'un mélange de veau et de porc ou des sfinciuni, sorte de pizza aux oignons. Un vrai délice !

palerme vucciria marche food sicile monplanvoyage

Sinon au marché du Capo, explorer une des trattorie bordant le marché sur la muraille aragonaise. Les amateurs de poisson peuvent aller au Piccolo Napoli, au Borgo Vecchio pour déguster les spaghetti alle sarde (aux sardines avec du fenouil, pignons, oignons), les pâtes aux oursins, ou le poisson du jour. Les amateurs de recettes antiques devront faire un peu de marche au nord de Palerme, jusqu'à l'antre d’une trattoria pour manger des cannelloni comme autrefois.

palerme capo marche poisson sicile monplanvoyagepalerme cannelloni pate food plat sicile monplanvoyage

Pour le côté sucré, aller faire un tour chez le pâtissier Cappello pour goûter à la cassata à base de ricotta.

palerme cassata dessert patisserie gateau food sicile monplanvoyage

Vous l’aurez compris on ne vient pas à Palerme pour manger de la burrata et des pizzas.
Et bien sûr alterner ses pauses gourmandes avec une visite culturelle tel que le théâtre Massimo et sa place ou la magnifique cathédrale.

Allez aussi vous prélasser dans le parc Villa Bonnano sous ses beaux palmiers et dans le Jardin Garibaldi avec ses ficus géants.

palerme cathedrale culture sicile monplanvoyagepalerme villa bonnano jardin palmier sicile monplanvoyage

Suède

suede carte monplanvoyage

 

FORMALITES ADMINISTRATIVES
Pour les ressortissants français, carte d'identité ou passeport en cours de validité (pour un séjour de moins de 3 mois).

 

CLIMAT
La caractéristique principale du climat suédois est liée à sa latitude : été très court, pendant lequel le soleil ne se couche pratiquement pas, et hiver prolongé avec neige et obscurité quasi permanente.
Mais même en plein mois de juillet, censé être le mois le plus chaud, la température n’excèdera pas 17°. Si vous comptez parcourir le pays et profiter de sa nature sauvage, choisissez donc la période entre mai et fin juillet, d’autant que vous trouverez alors plus facilement des hébergements, campings ou auberges.
Vous pourrez ainsi apprécier dans les meilleures conditions possibles les paysages somptueux sous le soleil de minuit.

 

DECALAGE HORAIRE
Pas de décalage horaire.

 

DEVISE
La Couronne suédoise (Sek)

C’est dans les bureaux X-Change que l’on trouve souvent le meilleur taux. Mais la compagnie Forex (façade jaune) est la mieux représentée. Ses officines sont ouvertes au moins 6 jours sur sept, généralement de 10h à 18h (14h le samedi).

  

LANGUE
SUEDOIS et la majorité parle ANGLAIS.

  

RELIGION
A majorité luthérienne.

 

SANTE
Aucun vaccin n’est nécessaire mais il est conseillé d'être à jour de ses vaccins universels (diphtérie, tétanos, polio, coqueluche, hépatite A et B).

Pensez à vous procurer la carte européenne d'assurance maladie. Vous la recevrez sous quinze jours après en avoir fait la demande auprès de votre centre de sécurité sociale. Cette carte est personnelle, valable un an et fonctionne avec tous les pays membre de l'Union Européenne.

 

TRANSPORT
Concernant la voiture, le permis de conduire français est valable et sachez que les suédois roulent plutôt lentement. Elle est nécessaire pour explorer le Grand Nord et la Laponie.
La signalisation est bonne en dehors des villes mais laisse à désirer à l'intérieur. Presque tous les parkings sont payants donc ayez de la monnaie.
Les autoroutes sont gratuites et il faut rouler de jour comme de nuit avec les feux de croisement.

Piétons et cyclistes sont prioritaires donc le laissez-passer est de règle quelque soit la circulation. Une vigilance doit être portée aux rennes très présents en bord de route, notamment en Laponie.

Concernant toutes les informations sur les trains consultez le site web sj.se, il vous donnera la meilleure combinaison train-bus. Les billets les moins chers sont à réserver 7 jours à l'avance.
Les trains suédois sont divisés en deux classes et pour les trains grandes lignes, la réservation est obligatoire.
Dans le nord de la Suède, les trains ont parfois un peu de retard.
Un train touristique existe, l'Inlandsbanan, reliant Mora, au lac Siljan, à Gällivare en Laponie (1 300 km en tout). Il circule à petite vitesse avec de nombreux arrêts en route. Comptez environ 48h pour faire le trajet complet.

Pour les bus, la compagnie principale s'appelle Swebus et dessert toute le pays, en passant par toutes les grandes villes plus certaines villes de Norvège, du Danemark et d’Allemagne. Les billets s'achètent directement dans le car.
La compagnie Nettbus-Bus4You, basée à Göteborg, dessert principalement Stockholm et le sud-ouest du pays (Göteborg, Helsingborg, Jönköping, Lund, Malmö et Uddevalla), ainsi que Copenhague et Oslo.
L'avantage du bus est qu'il dessert toutes les localités et la plupart disposent de prises électriques et du wifi.
Par bateau, faite le Göta Kanal qui relie Stockholm à Göteborg via de beaux lacs et archipels. Il faut compter environ 3 à 4 jours.

On peut aussi arriver en Suède en ferry, soit du Danemark , soit de la Pologne avec la compagnie Polferries, soit d'Allemagne avec Scandlines, soit de Finlande avec Wasa Line.

En ville, comme à la campagne le vélo est roi. Vous trouverez de grands parkings pour vous garer et les pistes cyclables sont nombreuses.

 

VIE PRATIQUE
Pas besoin d’adaptateurs.

La majorité des magasins ouvrent entre 9h30 et 18h et ferment le samedi vers 14h ou 16h exceptés les supermarchés qui ouvrent toute la journée.

Les musées sont ouverts en général de 11h à 17h et les horaires d'ouverture sont encore plus réduits hors saison touristique. Leur jour de fermeture est souvent le lundi.

La chaîne de supérettes 7/Eleven, ouverte tous les jours de 7h à 23h, propose de nombreux services pratiques : wifi gratuit, vente de tickets de bus, de cartes SIM locales pour téléphoner à la maison ou dans le pays à bas prix, transfert urgent d’argent liquide via Western Union et de l’alimentation.
C'est entre le 15 juin et le 15 août que vous aurez le plus de chances de tout trouver ouvert. Pour contempler le soleil de minuit, c'est jusqu'à mi-juillet après il est trop tard.

Le sud est très fréquenté par les suédois en été donc pensez à réserver votre logement. Dans le Nord, c'est en hiver que la région attire un maximum de touristes pour tous les sports à pratiquer et c'est aussi la saison des aurores boréales.

 

TELEPHONE
De la France vers la Suède : 00 + 46 + indicatif de la ville + numéro local du correspondant.
De la Suède vers la France : 00 + 33 + numéro du correspondant sans le 0 initial. 

Depuis 2017, un voyageur européen titulaire d’un forfait dans son pays d’origine peut utiliser son téléphone mobile au tarif national dans les 28 pays de l’Union européenne, sans craindre de voir flamber sa facture.

 

CUISINE
La cuisine et la fréquence des repas sont totalement différentes de la nôtre.

Donc au frukost (petit-déjeuner), vous pouvez manger des tartines de pâté de foie accompagnées de tranches de fromage, de poisson mariné, de rondelles de concombre et de tomates. Vous pouvez aussi prendre céréales, fromage blanc et fruits.
Un en-cas rapide est avalé vers 12h et le dîner est tôt le soir vers 18h. Peu de restaurants servent après 21h.

Dans la cuisine suédoise, le concept de pause repas (fika) est très important. Elle peut être dans la matinée (vers 10h) ou dans l'après-midi pour un petit café dans les mysig fik. On y sert des sandwichs ou salades à base de saumon, crevettes ou fromage, avec boissons chaudes ou froides et les bullar (viennoiseries). Le dimanche, il constitue un véritable brunch très prisé que vous devez réserver longtemps à l'avance dans les hôtels ou musées.

La pomme de terre se retrouve quasi dans tous les plats. Le poisson et les crustacés, qu’il s’agisse de crevettes en saison ou du lax (saumon, préférez le bio), sont accompagnés d’une sauce à l’aneth.

Il existe toutes sortes de viandes (bœuf, porc, poulet...), servies en sauce ou en grillade avec un accompagnement de légumes.
Il existe aussi une émergence de nouvelle cuisine suédoise type néo-bistrot qui reste toutefois assez cher.

Vous trouverez ci-dessous une liste de spécialités suédoises:
Smörgås : une tranche de pain de mie sur laquelle sont placés crevettes, saumon fumé, hareng, avec une tranche de poivron jaune ou de concombre.
Smörgåsbord : un buffet, à la fois chaud et froid, et d’un excellent rapport qualité-prix.
Bakpotatis : des pommes de terre cuites dans de l’aluminium et fourrées.
Köttbullar : boulettes de viande, généralement servies avec de la purée.
Renstek : rôti de renne avec une confiture d’airelles.
Älggryta : fricassée d’élan généralement servie avec des chanterelles.
Strömming (ou sill) : les harengs, peuvent être marinés
Kanelbulle : viennoiserie à la cannelle en forme d’escargot, petit en-cas sucré suédois typique

Il y a aussi de nombreux restos étrangers à prix raisonnables sauf pour le français et l'italien. Il y a également une prolifération de sandwicheries bon marché pour manger sur le pouce.
Le midi, nombreux restos et hôtels proposent un dagens lunch, un menu bon marché servi entre 11h et 14h composé souvent d'une salade, d'un plat chaud, de pain, café, et parfois une boisson et un dessert.

La bière est très consommée et il en existe plusieurs types mais par défaut dans les pubs sont servis la Starköl, qui est assez chère et très alcoolisée. Donc préciser le type de bière à la commande.

La Starköl, le vin et les autres boissons alcoolisées sont vendus exclusivement dans les Systembolaget et à un prix plus élevé qu'en France.
Dans les bars, souvent la pièce d'identité est demandée donc emmenez une photocopie avec vous.
L'eau en bouteille est la plupart du temps vendu gazeuse.

 

Inspirez-vous avec notre compte Instagram !